Un petit guide social et solidaire : le pense-bête RSA 2018

Thématiques : 
290 lectures
La première édition du « pense-bête RSA » à destination des habitants de l’Isère était sortie en juin 2017 dans le numéro 5 du journal la vie au minimum. La mise à jour 2018 vient d’être effectuée. Ce petit guide social et solidaire constitue le numéro 5.2 du journal, disponible en fichier PDF et en livret papier.
Ce pense-bête a pour objectif de donner des repères temporels simples, indispensables aux personnes allocataires du revenu de solidarité active (RSA), le revenu minimum mis en place en France en 2009. Dans le domaine des aides sociales, et tout particulièrement pour le RSA, une des difficultés est en effet de “s’y prendre à temps” et de se repérer dans un ensemble complexe de démarches et de droits qui relèvent de différentes temporalités.
Ce petit guide présente les formalités administratives à effectuer à partir du moment où le RSA a été obtenu, ainsi que les différents droits, nationaux et locaux, auxquels il est ensuite lié. A la suite des retours critiques sur la première édition, l’accent a été mis, pour la mise à jour 2018, sur les droits locaux spécifiques à la Métropole Grenoble-Alpes.
 
Parmi les nouveautés à noter : les principaux changements concernent la simplification de certaines démarches (par exemple, pour la tarification solidaire du réseau de transport TAG), la mise en place d’aides automatiques (expérimentation d’une tarification sociale de l’eau dans la Métropole Grenoble-Alpes) ou des dispositifs permettant une détection et un suivi individualisé pour bénéficier de certains droits dans le domaine de la santé (plateforme PFIDASS de la CPAM de l’Isère).
 
Simplification, automaticité, détection active et individualisation des aides sociales : voilà autant d’enjeux et d’objectifs qui, tant qu’ils ne seront pas atteints, rendront nécessaires l’élaboration et la diffusion de pense-bêtes pour les «  usagers » !
 
 
Téléchargement direct du journal :
 
Ou depuis le Site : http://lavie-auminimum.org
 
 
Pour rappel : la réalisation de documents informatifs utiles pour le quotidien des plus précaires est un des buts du journal la vie au minimum.
Il s’agit d’un média local, citoyen et solidaire (et gratuit) qui traite de la situation de précarité selon deux angles d’approche :
- par un petit dossier qui fait le point sur une question sociale, économique et/ou politique peu ou mal abordée dans les grands médias ;
- ou par un ensemble de bons conseils et bonnes adresses utiles pour la vie quotidienne.
 
Les numéros sont diffusés numériquement, au format PDF, par des mailings et via des Sites Internet, et en tirage papier en livret de format A5.
Les supports papier demeurent en effet des vecteurs indispensables pour toucher les plus précaires qui sont moins équipés en ordinateurs, tablettes et téléphones dits smart, et surtout moins familiers des « écrits d’écran » où il est vite facile de se perdre dans les millefeuilles des “fenêtres” de l’écran à ouvrir et fermer.

A propos de l'auteur

scriban

L'atelier scriban intervient dans trois domaines : journalisme, relecture-correction, rédaction. Il a été fondé par Anne Veitl, entrepreneure membre de la SCOP 3BIS. Un de ses axes d'activité est le journal la vie au minimum, un média local, citoyen et...

Coordonnées

5 rue des Bains
38 000 GRENOBLE
Tél : 
06 86 86 40 69
Email

Newsletter

Restez informé !