LA JEUNESSE S’ENGAGE EN RÉGION AUVERGNE-RHÔNE-ALPES POUR LA COOPÉRATION DÉCENTRALISÉE

231 lectures
Mobilité internationale des jeunes dans le cadre de coopération décentralisée : 5 collectivités de la région Auvergne-Rhône-Alpes témoignent...
Dans le cadre des appels à projets Jeunesse I et II (2015 et 2016)  en soutien à la coopération décentralisée du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères, voici l'exemple des 4 collectivités de la région Auvergne-Rhône-Alpes lauréates :
  • Crolles (Isère) • Zapatoca (Colombie)
    crolles zapatoca colombie vonlontariat jeunesse"Cette mobilité, habituellement réservée aux étudiants du supérieur, est donc une belle opportunité pour les élèves de la Maison familiale rurale (MFR) de s’ouvrir au monde et d’être les ambassadeurs de la France. [...] Mon conseil : bien identifier les correspondants ici et là et …ne pas avoir peur de se lancer !" Philippe Lorimier, Maire de Crolles
  • Le projet et ses objectifs : Programme de coopération construit autour de trois axes (écotourisme/développement local, éducation à la paix, échanges institutionnels) et mis en œuvre au profit de et par des jeunes : mobilité croisée de 2 services civiques internationaux pendant 7 mois pour participer au projet et faire partager leur culture d’origine, séances pédagogiques d’éducation à la citoyenneté mondiale et échanges entre 2 groupes classes ici et là bas animés par l’Ecole de la Paix, mobilité de la classe française pour 15 jours à Zapatoca (15 jeunes), initiation de 3 jours au patrimoine pour 26 jeunes de Zapatoca par Tétraktys. L’objectif est de consolider les liens de coopération en associant les jeunes des deux territoires.
  • Vienne (Isère) • Goris (Arménie) • Esslingen (Allemagne) • Udine (Italie) • Piotrkow Trybunalski (Pologne)
    "La réussite des jeunes constitue l’une des priorités de la politique municipale de Vienne qui s’attache à développer une démarche intégrée, prenant en compte la globalité de son environnement ; comme la mise en place du projet éducatif territorial (PEdT) visant, entre autres, à donner l’opportunité aux jeunes défavorisés de bénéficier d’un environnement social, éducatif et culturel favorable à leur réussite." Ville de Vienne
    Le projet et ses objectifs : Inscrit dans le cadre des relations que la Ville de Vienne entretient avec ses partenaires internationaux, ce projet répond à la volonté des élus de favoriser la mobilité internationale des jeunes, renforçant ainsi leur employabilité, et favorisant la connaissance de l'Autre, pour développer la citoyenneté. Il permet également d’insuffler un dynamisme nouveau au sein des relations de la Ville avec ses partenaires et d’en renforcer les liens en mettant la jeunesse au premier plan.
    "Dans un premier temps, cela a permis à nos jeunes d’améliorer leur niveau de langue française, principal objectif de notre centre. Cela a permis au centre Culturel Francophone de Goris d’augmenter sa visibilité par le biais d’échange avec d’autres centres Francophones en Arménie." Ville de Goris
  • Grenoble • Ouagadougou (Burkina Faso)
    "La Ville de Grenoble souhaiterait, avec l’accord de la collectivité partenaire, reconduire ces expériences de mobilité, en espérant que l’accueil des jeunes sera facilité par les autorités nationales." Ville de Grenoble
    Le projet et ses objectifs : William Bohssein, volontaire de solidarité internationale accueilli au Lycée professionnel régional du Centre à Ouagadougou a pour mission de centraliser les demandes en formation auprès des professeurs, de coordonner les chantiers-écoles et de mettre en synergie les acteurs pour une meilleure insertion professionnelle des élèves. Il a co-organisé une visite d’étude d’une délégation de l’établissement à Grenoble et les échanges avec quatre établissements isérois. Abdoul Rabo, jeune accueilli en service civique à Grenoble, a sensibilisé les élèves du primaire sur le temps périscolaire aux modes de vie au Burkina Faso, en proposant un programme d’activités autour de la découverte de la diversité ethnique et linguistique, le respect des anciens, la présentation de la géographie, des masques du Burkina Faso, la réalisation d’une maquette de l’habitat traditionnel. Plus de deux cent élèves et parents ont participé aux restitutions et ont été sensibilisés à la langue moré.
    "D’un point de vue personnel, la mobilité et le volontariat me permettent de vivre une expérience humaine unique avec les différentes personnes que je rencontre chaque jour. D’un point de vue professionnel, cette expérience est très enrichissante sur l’appréhension du point de vue du partenaire local. En effet, les méthodes de travail sont différentes mais c’est précisément cette différence et cette capacité à s’adapter qui me seront bénéfiques dans le futur." William Bohssein, volontaire à Ouagadougou
    "Je me suis engagé en tant que volontaire international afin d’acquérir une expérience professionnelle à l’étranger, de m’ouvrir à d’autres cultures, de rendre service aux autres et de contribuer à mettre en place des actions en faveur du développement durable. J’avais pour principales missions la sensibilisation aux modes de vie au Burkina Faso lors des animations périscolaires, la participation à des animations scolaires autour du thème de l'énergie et l’éco-consommation et l’organisation logistique de la visite d’étude d’un lycée de Ouagadougou à Grenoble." Abdoul Rabo, en service civique à Grenoble
  • Conseil départemental de Savoie • Conseil départemental d'Arges (Roumanie) • Conseil départemental de Bignona (Sénégal) • Commune de Dessalines (Haïti)
    "A travers la démarche AnimaTerre, nous accompagnons les jeunes des pays partenaires à être acteurs de leur territoire afin qu'ils trouvent eux même les réponses à leurs besoins et envies que ce soit à travers des formations, la mise en place d'activités socio-éducatives ou la réalisation de projets d'intérêt général. Nous souhaitons aujourd'hui encourager l'engagement des jeunes en Savoie et les accompagner dans leur parcours citoyen et professionnel. Pour construire ces nouvelles orientations nous savons que nous pouvons nous appuyer sur les savoir-faire de nos partenaires." Conseil départemental de Savoie
    Le projet et ses objectifs : Depuis 2012, le Département de Savoie et ses 3 partenaires de coopération (Arges en Roumanie, Dessalines en Haïti et Bignona au Sénégal) ont initié AnimaTerre Jeunesse. Cette démarche éducative vise à accompagner les mouvements Jeunesse et enrichir les politiques jeunesse des 4 territoires pour améliorer la place sociale des Jeunes et favoriser leur insertion professionnelle.
    "Je souhaitais découvrir comment fonctionnaient les centres de loisir en France et au Sénégal. Je voulais rencontrer d'autres jeunes engagés comme moi pour pouvoir échanger avec eux. J'ai partagé mon expérience en tant qu'animatrice avec les enfants. J'ai beaucoup parlé de ma vie en Haïti et espère avoir pu changer la vision misérabiliste que certains avaient de mon pays. Je rentre avec de nouvelles idées pour renforcer les projets jeunes." Dieula Predestin, Animatrice Plateforme des Jeunes de Dessalines
 

A propos de l'auteur

Resacoop

Réseau d'appui aux acteurs de la coopération et de la solidarité internationale en Auvergne-Rhône-Alpes sous forme de GIP.

Informations pratiques
Siège : 10 place des Archives, 69288 Lyon cedex 02 -...

Coordonnées

Resacoop
10 place des archives
69002 Lyon
Tél : 
04 72 77 87 67
Email

Newsletter

Restez informé !