Financer l'Économie Sociale et Solidaire (ESS) #1 : comment ça marche ?

Thématiques : 
92 lectures
1977. L'entreprise d'horlogerie LIP est liquidée financièrement, faute de repreneurs.  Après des mois de procédures, ses employés décident de reprendre l'entreprise qu'ils partagent en six coopératives.
2002. Citiz est un réseau d'auto-partage de voitures. Suite à l'intéret et à l'engouement suscités par une telle innovation, il y a eu un besoin d'investissement massif, notamment dans l'achat de véhicules.
Dans les deux cas de figure et dans ces deux types de structures qui véhiculent des valeurs éthiques, de coopération et de partage, la question du financement se pose.
Des besoins en investissement
 
L'ESS, bien que motivée par d'autres objectifs que la rentabilité économique, a de réels besoins en investissements. Quelque soit le type de structure, la question du financement demeure fondamentale. Qui investit dans l' ESS et avec quels objectifs ?
L'objectif d'une entreprise de l' ESS est de s'inscrire dans la durée, en accordant une place de choix à la question de la gouvernance.
 
Prenons l'exemple des coopératives : elles proposent un modèle de gouvernance innovant où les salariés sont associés majoritaires. Dans cette configuration, quelque soit son apport en capital, une personne est égale à une voix. D'autre part, les réserves sont impartageables et définitives : elles ne peuvent être partagées entre les associés et servent au développement et à la pérénnité de l'entreprise. Par conséquent, l'entreprise ne peut être vendue, reprise, délocalisée sans l'accord de la majorité de ses parties prenantes.
 
L'objectif est clairement une rentabilité sociale avec une volonté d'ancrer ces entreprises dans la durée et de péréniser savoir-faire et emplois. En conséquence, les financeurs sont plus souvent des structures publiques. Mais elles ne sont pas les seules : on trouve parmi les financeurs des fondations, des coopératives, des mutuelles et même des fonds d'investissement.
 
 
Un fonds d'investissement ESS ?!
 
Un fonds d'investissement dans l'Économie Sociale et Solidaire (ESS), comment ça fonctionne concrètement ?
 
"Fonds d'investissement" est un terme utilisé dans le domaine de la finance pour désigner une société dont l'objectif consiste à investir dans des sociétés sélectionnées pour leurs opportunités d'évolution. Il y a une volonté d'optimisation financière et de rentabilité à court terme, afin de satisfaire les actionnaires auxquels il faut reverser des dividendes.
 
En ESS, on investit dans des projets éthiques fondés sur un modèle de gouvernance partagée et on ne parle pas vraiment de rentabilité au sens propre. Un fonds d'investissement dans l'ESS fonctionne en quelque sorte comme un système mutualiste : les entreprises financées par le fonds réinvestissent dans le fonds. L'argent n'est pas reversé à des actionnaires sous forme de dividendes.
 
 
Nous illustrerons ce fonctionnement dans un prochain article par un exemple concret qui fonctionne depuis près de dix ans : Transméa, une société de capital-risque dans l'Économie Sociale et Solidaire.
 
 
Jean-Benoit Daille pour Alpes Solidaires
 

A propos de l'auteur

Alpesolidaires Association

L’association Alpesolidaires a été créée en novembre 2004 et réunit des acteurs de l’économie sociale et solidaire (ESS) de l’agglomération grenobloise autour d'un projet territorial de l'ESS.
 
Contacter l'association : asso@alpesolidaires.org – 06.68.35.32.22
Contacter l'administration du site :
...

Coordonnées

Maison des associations
6 rue Berthe de Boissieux
38000 Grenoble
Tél : 
06 68 35 32 22
Email